Artedas France

Notre site est conçu pour les versions de navigateurs égales ou supérieures à : IE10, Firefox 10, Chrome 20 et Safari 5.0

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement le site
Voir les navigateurs compatibles avec ce site

×

Artedas France votre partenaire en CAO Electronique

Les Ressources d'Artedas

Restez connecté aux derniers articles et nouveautés

Elles témoignent !

Nous donnons la parole à nos utilisatrices afin d'inciter davantage de femmes à s'intéresser aux diverses filières de l'ingénierie électronique où elles sont encore largement sous-représentées. Bénédicte, Manager du département R&D électronique chez Quadient a accepté de répondre à nos questions

30 MARS, 2020

 

 

“C’est un métier comme un autre et il n’y a aucune raison pour que les femmes n’y aillent pas !” c’est le cri du cœur de Bénédicte, Manager du département R&D électronique chez Quadient (anciennement Neopost)

 

Bonjour Bénédicte, tout d’abord merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Pourriez-vous nous dire quelles sont vos responsabilités actuellement dans votre activité professionnelle ?

Depuis 2011 je suis responsable d’un service de 6 personnes en développement électronique chez Quadient sur le site de Bagneux, juste à côté de Paris. Nous sommes principalement des ingénieurs. Il nous arrive de recruter des techniciens dont l’évolution interne parfois permet d’évoluer et devenir cadre ou ingénieur, c’est un “développement” humain que j’aime beaucoup encourager. 
L’entreprise compte deux autres services de développement électronique, sur les sites de Drachten en Hollande et à Loughton en Angleterre, nous travaillons régulièrement en coopération internationale.


Quels sont les types de projets sur lesquels vous travaillez ?

Notre équipe réalise des études en R&D électronique et routage de cartes. Nous assurons également le support pour des équipements comme des machines à affranchir, ou des consignes colis automatiques dont le marché est en plein essor.


Votre équipe est-elle mixte ? 

A notre grand regret, non !  Nous avons réalisé des recrutements en 2016 et en 2019 pour renforcer l’équipe, et, malgré tous nos efforts, parmi les CVs reçus, je n’en ai pas eu un seul d’une femme ingénieure ou technicienne en électronique. Pourtant c’est une attente forte de l’équipe (rires).
Il m’est aussi arrivé de faire appel à des prestataires externes sur des projets, et là encore, je n’ai jamais eu de femmes parmi les candidats. 
Je le regrette, d’autant plus que notre métier est passionnant et il n’y a aucune raison pour que les femmes n’y aillent pas ! 
Les jours et les projets ne se ressemblent pas, on est challengés par les enjeux du secteur et les possibilités d’innovation ; on n’a pas souvent l’occasion de s’ennuyer. 
De plus, dans l’unité où je travaille, nous avons la chance de travailler de façon entièrement décloisonnée, sur l’ensemble des systèmes et tout au long des projets, cela donne du sens.


Avez-vous des conseils que vous aimeriez partager avec des personnes intéressées par ce métier, et en particulier avec les femmes ou étudiantes qui liront votre témoignage ?

En tant que femme dans ce secteur industriel, je trouve que c’est plutôt agréable. On est plutôt bien traitées (sourires), la bienveillance est une valeur partagée et les échanges sont simples et directs, l’ambiance de travail est appréciable. 
Si certaines lisent ce témoignage et hésitent avant de se lancer, je suis à leur disposition pour répondre à leurs questions et partager mon retour d’expérience. Ce sera avec plaisir !


Quel est votre plus belle réussite ou votre meilleur souvenir dans ce métier ?

Un de mes meilleurs souvenirs est une expérience d’il y a quelques années où nous avons dû livrer des équipements dans des temps très serrés, avec des contraintes cumulées de R&D, de fabrication et de logistique. C’était stratégique pour l’entreprise, et les équipes des différents services ont rassemblé leurs forces pour y parvenir. J’ai beaucoup aimé ce moment où nous avions, ensemble, à cœur de réussir. Et ça a marché. Nous étions fiers et heureux. 

J’ai d’autres excellents souvenirs, notamment de voir réussir un collègue dans son évolution professionnelle. C’est plus personnel, je ne détaillerai pas ici, mais c’est un sujet qui me touche. 


Merci beaucoup Bénédicte pour ce témoignage personnel et pour votre passion partagée, ce moment d’interview était très agréable !